Règles d’accentuation des syllabes dans le mot

Règles d’accentuation des syllabes
dans le mot

Règles d’accentuation des syllabes dans le mot : arabe standard

Tout mot en arabe possède un accent de mot : une des syllabes est prononcée avec plus d’intensité et un peu plus haut.

En Arabe standard, la place de la syllabe accentuée est totalement prédictible, selon les trois règles suivantes à appliquer dans l’ordre :

Si la dernière syllabe du mot est une surlongue, elle porte l’accent.

Surlongues :

 

talfizyUn CWC تلفزيون
Al-kuwait CVGC الكويت
Ta’allamt CVCC تعلّمْت

C = consonne, V = voyelle brève, W = voyelle longue, G = glide.

Si l’accent n’est pas sur la dernière, il est sur l’avant dernière syllabe ( la pénultième), sauf si celle-ci est brève.

سبّورة sabbÛra معلّم Mu’allim

 

Sinon, c’est l’avant dernière syllabe (l’antépénultième) qui est accentuée.

 

مدرسة madrasa عربي ‘arabiyy

 

Dans les mots de deux syllabes qui ne correspondent pas à la règle numéro 01, c’est la première syllabe qui est accentuée :

عرب ‘arab كتب kutub

 

Règles d’accentuation des syllabes dans le mot : arabe dialectal

Les règles d’accentuation des mots sont en gros les mêmes en arabe dialectal et arabe standard. A deux exceptions notables près : en effet les dialectes d’Égypte et de l’ouest maghrébin présentent des spécificités en matière d’accentuation, qui chez certains locuteurs influent sur l’accentuation en arabe standard.

En Égypte, on n’accentue l’antépénultième que si elle n’est pas de type CVC (consonne-voyelle brève-consonne).

 

مدرسة madrasa au lieu de مدرسة madrasa

 

Au Maroc, on accentue assez fréquemment la syllabe finale même quand ce n’est pas une surlongue :

عربية ‘arabiya au lieu de عربيّة ‘arabiyya

 

Dans cet exemple, la gémination du y de la nisba disparaît.

H 2 accent de groupe :

A l’intérieur d’un groupe de mots, l’accent du mot principal devient l’accent principal. L’accent des autres mots est secondaire. Le mot principal est déterminé généralement par la syntaxe, mais parfois aussi par le sens, par exemple lorsque le locuteur veut insister sur tel ou tel mot :

 

(J’ai) trois grandes sœurs عندي ثلاث أخوات كبار
(J’ai) trois grandes sœurs عندي ثلاث أخوات كبار