Enseigner l’arabe par supports visuels

Enseigner l’arabe par supports visuels

Les campagnes gouvernementales télévisées, conçues pour frapper les esprits et convaincre le plus grand nombre, ressemblent à celles que l’on voit sur les chaînes de télévision européennes. Mais ce ne sont pas des campagnes « internationales » standard traduites dans toutes les langues. Fabriquées dans un pays arabe pour les téléspectateurs de ce pays, elles méritent d’être analysées pour leur contenu linguistique comme pour leur contenu «culturel ». Par ailleurs, l’étude de tels documents concourt largement à la formation du sens critique des élèves.

Il s’agit d’un message diffusé actuellement dans le cadre d’une campagne gouvernementale de sensibilisation sur la propreté et la préservation de l’environnement sur la chaîne de télévision tunisienne T7 (reçue en France par satellite). Ce document donne lieu à une exploitation orale en classe. Les élèves doivent avoir un niveau suffisamment avancé pour pouvoir, moyennant une aide lexicale, commenter, analyser la séquence voire aller au-delà du slogan qui couronne ce film et qui représente à lui seul tout un «programme» d’activités orales tant du point de vue de la forme (un adage inversé, inachevé et décliné en dialectal) que du point de vue du contenu, puisqu’il touche à un point sensible : la propreté et le civisme. Remarque: le film est muet, sauf à la fin avec l’apparition du slogan écrit, lu par une voix « off ». Le scénario permet de découper la séquence en 3 parties :

1re PARTIE : À L’INTÉRIEUR

Le cadre : un appartement moderne, assez confortable, un couple de la classe moyenne avec une petite fille. L’intérieur est d’une propreté impeccable. La famille s’apprête à quitter les lieux dans la précipitation.
– La femme nettoie de façon maniaque tout sur son passage : poignée de porte, table basse, table de cuisine…
– La petite fille embrasse sa mère avant de sortir.
– Le mari est dans la salle de bains, il se regarde dans la glace, époussette son épaule ; il souffle sur la glace et la nettoie.
– Dans la cuisine il aide sa femme à nettoyer la table. Elle passe un chiffon sur le réfrigérateur et le four.
– Le mari sort un sac de plastique de la poubelle, l’épouse jette quelques détritus dans un couffin.

2e PARTIE : À L’EXTÉRIEUR

– Toujours pris par le temps, le couple se dirige vers la voiture.
– L’homme jette son sac de plastique sur le trottoir, à côté de la poubelle prévue à cet effet. – La femme vide son couffin sur le trottoir.
– L’homme secoue le tapis de la voiture sur le trottoir. – Le couple s’installe dans la voiture. – La femme vide le cendrier à même le sol.
– Ils nettoient le volant, la vitre (de l’intérieur). La femme jette son chiffon (mouchoir de papier ?) par la fenêtre…

3e PARTIE: CONCLUSION

– La petite fille rentre de l’école, la rue est jonchée de détritus. – Un coup de vent soulève les détritus. – La petite fille s’engouffre dans la porte qui donne sur un jardin, les détritus voltigent au-dessus de sa tête. – Slogan :

 

AIDE LEXICALE

Le film permet d’exprimer tous les non-dits et de faire un travail de reconstitution du script en arabe. Il s’agit de reconstruire le scénario, scène par scène, en insistant sur les détails pertinents. Cela peut se faire par le jeu des questions-réponses, à condition de revoir n’importe quel passage du film à tout moment ou même de faire des arrêts sur image. Les élèves ont besoin d’un vocabulaire lié à la situation, qui pourrait leur être distribué sous forme d’un lexique bilingue 1.

 

EXPLOITATION DE LA 3e PARTIE

Cette dernière partie est la plus courte et la plus ardue: il s’agit non plus d’un travail descriptif auquel les élèves sont habitués, mais d’un travail d’analyse qui rend explicite le contenu du message publicitaire et permet d’en débattre. À commencer par le choix du slogan: il s’agit d’un adage fort répandu au Maghreb mais que les concepteurs du spot ont volontairement inversé. À l’origine, il s’agit de (version algérienne):

Variante :

Variante égyptienne :

Ce dicton se dit à propos des gens qui s’occupent de leurs apparences au détriment de la beauté intérieure et surtout de l’hygiène qui doit primer sur toute autre considération. Autres temps, autres mœurs : la société a évolué et les apparences priment désormais sur la propreté intérieure. C’est le monde à l’envers, ce qui mène à la perte de tout civisme. La première démarche consisterait à reconstituer l’adage original, en le reformulant en arabe standard, puis de compléter le slogan proposé par le message publicitaire. Une première activité consisterait à discuter du sens à donner à la formule originale. Dans un deuxième temps, il s’agit de voir ce que recouvre le retournement de la formule. Enfin, et dans la mesure du possible, voir pourquoi on est passé d’une vision du monde à une autre et d’un type de comportement à un autre. Cette dernière partie nécessite évidemment l’apport d’un vocabulaire spécifique à déterminer selon l’intérêt des élèves et les pistes qu’ils souhaitent explorer.