Orthodoxie musulmane et sunna

Orthodoxie musulmane et sunna

 

L’Islam, contrairement à une opinion fort répandue, n’est pas une entité unique : il s’est très tôt diversifié en une pluralité de courants et d’écoles souvent rivales, chacune prétendant détenir la vérité.
 
Il s’est cependant dégagé un courant largement majoritaire – le sunnisme – ou Islam orthodoxe. Face aux deux principaux schismes de l’islam que sont le kharridjisme et le shiisme, l’orthodoxie sunnite prône le retour au Coran et à la Sunna (tradition du prophète et de ses compagnons). Le discours jurisprudentiel puise ses lois des sources légales originelles que sont le Coran et la Sunna. Cette dernière est donc source de lois au même titre que le texte sacré.

 

Les faits et gestes du prophète, ses nombreuses prises de parole (indépendamment de la révélation du Coran) sont rapportés dans des « Hadiths », témoignages faits par les contemporains de Mohammed et groupés dans des recueils qui sont utilisés par tous les jurisconsultes.

 

L’lslam, dès le début , s’est défini comme religion et état. Le prophète Mohammed a fondé lui – même le premier état Musulman à Médine. Prophète, il a été aussi législateur, chef politique et militaire.
 
Le texte coranique ne se présente pas comme l’œuvre d’un individu, mais comme parole de Dieu « logos universel » qui apporte une vision collective globale totale de l’univers .

 

Le Coran cerne en effet l’ensemble des manifestations de la vie, depuis l’architecture du cosmos jusqu’au moindre fait de la vie quotidienne.
 

Ce qui ne figure pas dans le texte sacré, se retrouve dans son complément naturel : la sunna.