Phonétique de l’arabe

Phonétique arabe

 

INTRODUCTION

 

Le système phonétique de l’arabe est marqué par ce caractère de « langue plurielle » ou phénomène de pluriglossie qui ne lui ai pas propre. Les développements qui suivent ne peuvent en faire abstraction. Par souci de concision et de clarté, le choix a été fait d’exposer les grands traits du système phonétique de l’arabe standard en parallèle avec ceux des principales familles de dialectes.
Les phonèmes :
Traditionnellement, on dit que l’arabe se caractérise par un consonantisme riche et un vocalisme pauvre.

 

Les consonnes :
L’ensemble des consonnes est présenté dans le tableau. Pour bien entendre et prononcer ces consonnes, il faut écouter attentivement et imiter l’articulation d’un arabophone.
Par ailleurs, nous vous signalons que les ouvrages proposés par DILAP sont tous accompagnés de CD audio enregistrés avec des voix de « natifs » issus de divers pays arabes. Les précisions ci-dessous ont pour but d’indiquer :
– les sons correspondants lorsqu’ils existent en français ou dans une langue européenne
– les variantes régionales de réalisation des consonnes en arabe standard, notamment lorsque l’accent régional prend le pas sur celui de l’Arabe standard.
– Les réalisations des mêmes consonnes dans quelques grandes familles de dialectes. Bien entendu, dans le cadre de cette modeste contribution, nous ne pouvions traiter tous les cas de figure. Il s’agit d’indications générales qui permettent de signaler les nombreuses variantes régionales, voire locales.

 

À chaque consonne correspond un son, à chaque son correspond une consonne, d’où l’importance du rapport graphie-phonie.