Prise de pouvoir par des abbassides

Prise de pouvoir par des abbassides

Prise de pouvoir par des abbassides

Globalement, on peut dire que les premiers califes (Compagnons du prophète), puis leurs successeurs omeyyades ont permis de finaliser les conquêtes et d’asseoir le socle définitif sur lequel allait s’épanouir définitivement ce que l’on appelle aujourd’hui la culture arabo-musulmane, grâce notamment à l’émergence d’une nouvelle dynastie – les abbassides- qui allaient régner de 749 à 1242. C’est sous leur règne que la culture en général et la littérature arabes ont gagné leurs lettres de noblesse et un niveau de raffinement jamais égalé.

La fin des Omeyyades

Les Omeyyades (661-750), qui ont remplacé le califat électif des premiers temps de l’islam (632-661) par une monarchie héréditaire et qui ont fixé leur capitale à Damas, ont éveillé beaucoup de mécontentement tant parmi les musulmans que dans la masse des peuples soumis aux Arabes, et au premier chef celui de la famille du Prophète qui affirme que le pouvoir doit lui revenir. Celle-ci comprend les petits-enfants de Mahomet, issus de sa fille et d’Ali, vaincus naguère à Kerbela (680) et les descendants d’un oncle du Prophète, Abbas, qui agissent dans l’ombre. Ayant déjà l’oreille de quelques Arabes, ces derniers envoient, dès 718, des émissaires en Iran oriental, au Khorassan, en Transoxiane, où ils pensent à juste titre être mieux accueillis qu’ailleurs. Cette agitation souterraine porte ses fruits. Chrétiens, juifs, mazdéens et musulmans convertis de fraîche date apportent leur soutien. Enfin Abu Muslim les réunit en une armée et marche sur Damas. Les Omeyyades sont massacrés et remplacés par les descendants d’Abbas, les Abbassides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *